Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nadine Morano : de la cyber-pédophilie au cyber-fantasme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Nadine Morano : de la cyber-pédophilie au cyber-fantasme   Jeu 11 Déc - 1:40


Nadine Morano : de la cyber-pédophilie au cyber-fantasme

C'est Noël et comme cadeau, Nadine Morano nous a concocté une campagne
sur les dangers d'internet. Une de plus. Tous les clichés du genre y
sont réunis: le jeu vidéo violent, les groupuscules nazis, la
pornographie et, bien sûr, la pédophilie...


http://www.youtube.com/watch?v=cE6fQwWggVM

«Je n'ai de cesse de rappeler aux parents les dangers d'Internet et
notamment des jeunes qui se retrouvent devant leur écran sans
information, sans prévention, et donc en contact avec des pédophiles
potentiels ».
Du Nadine Morano dans le texte : fantasmes, caricatures du style « La France a peur ». Tout jeune devant un écran sans information, sans prévention serait en contact avec un « pédophile potentiel ».

Etonnamment, notre sarko-dépendante secrétaire d’Etat à la Famille ne s’explique pas sur l’obscur concept du « pédophile potentiel ». A ce titre, on remarquera que le concept de « potentiel » est très tendance chez les proches de Sarkozy. Entre Frédéric Lefebvre qui souhaite traquer dès la prime enfance les « délinquants potentiels » et Nadine Morano qui entend protéger nos (potentielles) têtes blondes des « pédophiles potentiels », pas évident de s’y retrouver. Sans compter que dans ce monde où la menace est potentiellement partout, un « pédophile potentiel », pourrait très bien rencontrer sur le net un « délinquant potentiel »
Et là, cruel dilemme : qui enferme-t-on en premier ? Le pédophile
présumé? Le délinquant possible ou alors le « potentiel » lui-même,
source de tous nos maux ? Car aucune étude ne prouve aujourd’hui que le
primo-délinquant potentiel repéré dès 3 ans n’est pas plus dangereux
que le cyber-pédophile potentiellement récidiviste. Vous suivez?

« Cyber-pédophile toi même »

Plus sérieusement — quoique... — Nadine Morano a, dès sa prise de
fonction, entamé un courageux combat qui ne pouvait que la servir. La
traque des cyber-pédophiles serait sa priorité. Ainsi Nadine faisait
d’une pierre deux coups. D'une part, elle s'attirait les faveurs d'une
opinion dont l'ultra sensibilité à l’égard des crimes pédophiles
confine parfois au délire médiatico-populaire, comme le décrit la journaliste Elisabeth Lévy sur le site causeur.fr dans un article sous-titré « L’enfance ça rend con. Surtout les journalistes ».
Preuve qu'Outreau n'a finalament sevi à rien. D'autre part, en
s’inscrivant parfaitement dans la démarche de Nicolas Sarkozy qui
depuis le début de son élection n’aura eu de cesse de faire d’Internet
la racine du Mal, Nadine Morano joue la parfaite bonne élève.

ParlonsNet 13 Marcella Iacub Morano, Internet et ses danger
par FranceInfo

Le cyber Noël de tous les dangers potentiels
La dernière campagne de prévention lancée par le ministère de la Famille est à ce titre aussi éclairante que ridicule. Un
clip caricatural sur les dangers du web qui sera diffusé au moment des
fêtes de fin d’année. Tout y passe : violence, racisme, pédophilie,
pornographie, jeux vidéo. A cause d’Internet, le diable s’est immiscé dans la chambre à coucher de vos innocentes têtes blondes.

Crimes pédophiles sur Internet ? Inconnu au bataillon
Dans un autre registre la place accordée à la pédophilie sur Internet sur le
site du ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et
de la Solidarité laisse songeur. Sans parler des dizaines d’associations de protection de l’enfance qui pointent l’ignoble danger que constitue le web. Chez les uns comme chez les autres, personne n’est capable de donner des
chiffres concernant le nombre de crimes pédophiles qui font suite à une
rencontre sur Internet. Tous en revanche souhaitent faire connaître le
nombre de photos qui circulent sur le net. Un chiffre énorme,
inquiétant, mais qui ne dit rien sur le nombre de passages à l’acte.

En fait, les rares estimations proviennent… des éditeurs de logiciels de «
protection » qui évoquent 10 à 15% de la totalité des crimes commis.
Comment arrivent-ils à ce chiffre ? Par une soustraction assez étrange
: 75 à 80% des actes pédophiles étant commis dans le cadre familial –
des statistiques qui n'ont rien de «potentielles», mais que notre
secrétaire d’Etat à la Famille évoque rarement — le reste doit bien
venir de quelque part. Suivez mon regard. Et si en plus, cela peut
faire vendre des logiciels…

Nadine Morano répond à Jean-Frédéric Poisson
par Groupe_UMP_AN

Une peur fantasmée par les parents ?

Le service technique de recherches judicaires et de documentation de la gendarmerie nationale (STRJD)
n’en sait guère plus et avoue ne pas prendre en compte ce type de
critères dans ses statistiques mais précise que la surveillance du
réseau par les services spécialisés a effectivement permis
l’identification de filières pédophiles.
Fin novembre 2008, pour la première fois, un groupe de chercheurs de
l’université de Californie du Sud et de l’Université de Berkeley a
publié une étude menée pendant 3 ans, portant sur environ 800
adolescents américains et notamment sur leur capacité à s’y lier à
des individus qui pourraient constituer une menace (quelle qu'elle
soit) pour eux. « Au cours de nos recherches, les ados mentionnent
rarement ces menaces (sauf pour évoquer la crainte de leurs parents),
mais une minorité font état d’interactions négatives avec des adultes,
de type prédateurs, en ligne »
, souligne la sociologue C.J. Pascoe .

L’étude nuance la menace pédophile, arguant que les jeunes sont mieux
armés que ne le pensent les adultes pour éviter les pièges. « Si
l’anonymat d’Internet exacerbe les comportements pervers, les
prédateurs ne le deviennent que dès lors qu’ils agissent sur le monde
réel »
, conclut le rapport. Le bon sens, comme dirait la collègue de Nadine Morano, Rachida Dati.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Nadine Morano : de la cyber-pédophilie au cyber-fantasme   Jeu 25 Déc - 15:03

Qu'est-ce que ça peut les emmerder, l'Internet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
 
Nadine Morano : de la cyber-pédophilie au cyber-fantasme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pédophilie
» Créteil : Un enseignant mis en examen pour pédophilie.
» Site vêtements goth / cyber / punk....
» [Style] Cyber~
» joyeux anniversaire nadine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: