Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et l’Etat redécouvre les SDF…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Et l’Etat redécouvre les SDF…   Ven 28 Nov - 1:00

Et l’Etat redécouvre les SDF…

Les associations dénoncent le projet du gouvernement d’hébergement obligatoire.
Comme chaque année, il
a suffi d’une petite vague de froid pour qu’aussitôt les
sans-domicile-fixe deviennent un sujet de discussion en Conseil des
ministres. Comme si le gouvernement découvrait soudainement qu’entre 86
000 et 100 000 personnes sont sans abri en France. Hier, le
porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a estimé que «le gouvernement avait le devoir et la responsabilité» de «ne pas laisser mourir» les SDF. Sa collègue Christine Boutin, ministre du Logement, lui a emboîté le pas pour dire qu’elle entendait «lancer une réflexion pour voir si on pourrait pas rendre obligatoire l’hébergement des personnes sans abri».
«Mort prématurée». Toutes ces déclarations ont semé la consternation parmi les associations de lutte contre les exclusions. «Les responsables publics font comme si le froid était la menace principale qui pesait sur les personnes sans domicile, pointe Christophe Louis, le président du collectif les Morts de la rue. Or
on sait depuis longtemps que les conditions de vie à la rue -
malnutrition, absence de soins, usure du corps du fait de l’errance,
sommeil en pointillé, déshumanisation - développent une mort
prématurée.»
Tous les ans, son collectif recense entre 200 et
250 morts de la rue. Premier constat : la moyenne d’âge des personnes
SDF décédées est de 50 ans, dans un pays où l’espérance de vie de vie
est de 77,6 ans pour les hommes et de 84,5 ans pour les femmes. Le
jeune âge du dernier soupir des sans-domicile-fixe «montre que la rue tue tous les jours un peu».
Deuxième constat : on recense des morts en été comme en hiver. Les
chiffres de l’année 2007 sont éloquents : 12 morts en mai, 14 en août,
14 en septembre, 16 en novembre… Les SDF meurent en fait de toutes
sortes de maladies et pathologies souvent contractées en vivant dehors.
Christophe Louis résume la problématique d’une phrase : «La rue, c’est bien plus dangereux que le froid.»
Mais faute de mesures sérieuses, la question SDF relève toujours de la
gestion politique de l’émotion suscitée par des situations
inacceptables.
«Echec». En janvier 2003, au terme d’une vague de froid qui avait
fait huit morts, le débat qui prévalait était exactement le même :
faut-il avoir recours à des mesures coercitives pour obliger les SDF à
se mettre à l’abri ? Aujourd’hui, Luc Chatel et Christine Boutin
remettent ça… jusqu’à ce que la météo devienne plus clémente. Mais en
cinq ans, rien n’a changé. Pourtant, fin novembre 2007, sous l’égide de
la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale
(Fnars), une conférence du consensus consacrée à la problématique des
sans-abri avait acté «l’échec des politiques de l’émotion».
Elles consistent à parer à l’urgence (on met les gens au chaud quand il
fait froid) sans s’interroger sur la question de fond : pourquoi des
personnes deviennent SDF et que faudrait-il faire pour endiguer le flux
qui alimente l’errance ? En Europe, des pays ont réussi à vaincre le
phénomène des sans-abri. Tous ont mis en place des politiques
préventives pour éviter que les sortants de prison, les jeunes sortant
de foyers d’aide à l’enfance, les sortants de l’armée, les sortants
d’hôpitaux psychiatriques ne se retrouvent à la rue. Pareil pour les
expulsions locatives qui jettent des gens dehors. C’est une politique
au long cours plus complexe que la mise à l’abri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Et l’Etat redécouvre les SDF…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (SUISSE) Les archives de l'Etat de Genève en ligne
» utilité du couvre lit
» Blogger, supôt de l'Etat Français ?
» ARMES ,TRAFIC et RAISON D'ETAT
» Un "Etat fédéral" commun séduirait 42 % des Nordiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: