Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chimie: alertez les bébés !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Chimie: alertez les bébés !   Jeu 20 Nov - 0:47

Chimie: alertez les bébés !

De nombreuses études font apparaître une diminution de moitié du
nombre de spermatozoïdes en 50 ans, tandis qu'augmentait le nombre de
cancers des testicules.



En ligne de mire: les phtalates et le Bisphénol-A, des substances
omniprésentes au quotidien, utilisées pour assouplir les plastiques,
qui agissent comme des hormones féminines et sont considérés comme des
"pertubateurs endocriniens". (REUTERS)

Dans un environnement saturé de chimie, les difficultés de reproduction et les malformations génitales chez les hommes sont désormais suffisamment avérées pour justifier d’alerter la population et de mobiliser les chercheurs.
Un colloque sur le thème «Environnement chimique, reproduction et
développement de l’enfant», organisé mardi prochain par la secrétaire
d’Etat chargée de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, doit
permettre un partage d’experiences entre scientifiques européens.
De nombreuses études européennes et américaines ont fait apparaître
une diminution de moitié du nombre de spermatozoïdes en 50 ans, tandis
qu’augmentait le nombre de cancers des testicules - qui se développent
généralement chez les jeunes hommes - et les malformations génitales
chez les petits garçons.
«Il y a ceux qui disent qu’on ne sait pas tout et qu’il vaut mieux
ne pas en parler et ceux, dont moi, qui considèrent qu’on en sait
suffisamment et que plus on en parle, plus on fait avancer la
connaissance et la prévention», estime Nathalie Kosciusko-Morizet.

Des produits qui «féminisent»

En ligne de mire: les phtalates et le Bisphénol-A, des substances
omniprésentes au quotidien, utilisées pour assouplir les plastiques,
qui agissent comme des hormones féminines et sont considérés comme des
«pertubateurs endocriniens».
«Les mécanismes sont différents mais le résultat est le même: une
féminisation», explique le Pr Bernard Jégou, président du conseil
scientifique de l’Inserm. «Et ce n’est pas seulement l’individu exposé
qui est concerné, mais aussi la génération suivante», insiste-t-il:
«Nous sommes porteurs de l’exposition de nos arrières grands-parents
aux perturbateurs endocriniens».
A ce jour, indique-t-il, les études n’ont été conduites que dans les
pays du nord et ont fait apparaître «un déclin avéré des spermatozoïdes
dans les grandes villes comme Paris ou Edimbourg, avec une grande
variabilité d’une région à l’autre». En France, Lille est ainsi mieux
lotie que Toulouse.
Mais pour l’Afrique, l’Amérique Latine et la majorité de l’Asie, «c’est le trou noir».

Reach, pour une meilleure évaluation

Pendant des décennies, les Etats ont laissé s’installer sur le
marché des produits dont ils n’avaient pas les moyens de financer les
tests pour s’assurer de leur inocuité.
Aujourd’hui, le règlement européen Reach oblige les industriels à
enregistrer leurs molécules et à prouver leur inocuité, ce qui
permettra à terme de dire «quelles sont celles qui posent problème».

Présidente du groupe parlementaire Santé et Environnement, en 2006,
Nathalie Kosciusko-Morizet avait peiné à convoquer une journée de
débats sur le sujet: l’industrie, hostile, avait trouvé à l’Assemblée
de nombreux relais pour contrer son action. «C’est aujourd’hui plus
facile comme ministre que comme député», s’amuse-t-elle.
Le soir du colloque, la chaîne franco-allemande Arte diffusera à 21
heures le film-enquête «Mâles en péril» sur le sujet, suivi d’un débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Chimie: alertez les bébés !   Jeu 20 Nov - 4:47

constat tristement exact.

Et si l"on diffusait les études faites par les agences indépendantes, sur les conséquences en terme de maladies de peaux, cancers,.. des émissions radioactives des centrales nucléaires, par exemple.

Dans certains départements où plusieurs CPN sont installés, on dénombre des taux de cancers divers, nettement supérieurs à la moyenne nationale.

La Manche par exemple, est "bien lotie" : 1 CPN ( Flamanville ), 1 centre de retraitement des déchets nicléaires ( La Hague ), bientôt l'EPR, et...le port de Cherbourg qui héberge encore de temps à autre, des sous-marins lanceurs d'engins à propulsion nucléaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Chimie: alertez les bébés !   Ven 21 Nov - 11:33

Arte va diffuser le mardi 25 novembre à 21 heures un documentaire sur
les perturbateurs endocriniens :

"Mâles en péril".


Vous pouvez visitez le site que consacre Arte au film :
http://www.arte.tv/malesenperil







Brève présentation du documentaire :

Depuis 50 ans, la production de spermatozoïdes dans l’espèce humaine a diminué en moyenne de 50%. Pourquoi ?

Dans les pays occidentaux , le nombre de cancers du testicule ne cesse de croître. Une étude de 2004 montre que l’incidence de ce cancer a augmenté de 50% en 20 ans en France.
Pourquoi ?

Le nombre de malformations congénitales de l’appareil reproducteur masculin augmente également.Pourquoi ?


Des populations de poissons de certaines rivières se féminisent, de plus en plus de malformations sexuelles et de cas de stérilité sont observés chez les phoques, les oiseaux, les alligators, les grenouilles…
Des études sur la faune montrent une dévirilisation croissante.
Pourquoi ?

Féminisation de la nature d’un côté, diminution du nombre de spermatozoïdes chez l’homme de l’autre : des évènements bizarres et inquiétants entre lesquels personne, pendant longtemps, n’avait pensé ou osé établir un lien.

Et si toutes ces observations avaient une origine commune ?

C’est l’hypothèse audacieuse de nombreux scientifiques tant aux Etats-Unis qu’en Europe. Ils sont persuadés que certains facteurs environnementaux sont responsables de ces pathologies et de ces malformations. Au banc des accusés, de nombreuses molécules mises sur le marché par l’industrie chimique : PCB, DDT, éthers de glycol, phtalates, pesticides… liste non exhaustive de composés chimiques qui agissent sur le système hormonal et qui
provoqueraient ainsi - peut-être – une féminisation du monde (on les désigne sous le terme un peu barbare de « perturbateurs endocriniens »).


La gravité des faits rapportés impose que l’on s’y intéresse de très près. La fertilité, et donc l’avenir de l’humanité est en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chimie: alertez les bébés !   Aujourd'hui à 5:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Chimie: alertez les bébés !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les produits issus de la chimie.
» chimie naturelle ou comment se faire du bien sans dépenser une fortune.
» Iles flottantes - possible en PP
» Le khôl de Guerlain
» Un professeur de chimie jugé pour explosion à Mulhouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Santé-
Sauter vers: