Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Crise en Géorgie : Sarkozy critique ouvertement Bush

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Crise en Géorgie : Sarkozy critique ouvertement Bush   Ven 14 Nov - 1:19

Crise en Géorgie : Sarkozy critique ouvertement Bush

"Qui a défendu les droits de l'Homme [dans le conflit entre la Russie et la
Géorgie, ndlr]? Est-ce que c'est le président des Etats-Unis qui a dit
'c'est inadmissible'? Ou est-ce que c'est la France qui a maintenu le
dialogue avec M. Poutine, M. Medvedev et M. Saakachvili?", s'est
interrogé le chef de l'Etat français.

Nicolas Sarkozy et George W. Bush, le 14 juin dernier (Reuters)

Le président français Nicolas
Sarkozy a justifié, jeudi 13 novembre, son rôle de médiateur dans la
crise russo-géorgienne en dénonçant en termes peu diplomatiques la
prudence de son homologue américain George W. Bush qui, selon lui, lui
a conseillé ne pas se rendre à Moscou et Tbilissi.
"Lorsque le 8 août, il a fallu partir pour Moscou et pour Tbilissi, qui
a défendu les droits de l'Homme ? Est-ce que c'est le président des
Etats-Unis qui a dit 'c'est inadmissible' ? Ou est-ce que c'est la
France qui a maintenu le dialogue avec M. Poutine, M. Medvedev et M.
Saakachvili ?", s'est interrogé Nicolas Sarkozy, jeudi à l'Elysée,
alors que l'on venait de lui remettre le "prix du courage politique"
décerné par la revue Politique internationale.

"N'y va pas"


"Je me souviens de l'appel du président américain disant la veille de
notre départ à Moscou : 'n'y va pas, ils (les Russes) veulent aller à
Tbilissi, ils sont à 40 km. N'y va pas, dénonce'. Nous y avons été avec
Bernard Kouchner, comme par hasard, alors que nous y étions, le
cessez-le-feu a été annoncé", a ajouté le chef de l'Etat français.
Le 12 août dernier, quelques jours après le début du conflit militaire
entre la Russie et la Géorgie, le président en exercice de l'Union
européenne (UE) s'est rendu à Moscou et à Tbilissi pour y négocier un
plan de paix et un cessez-le-feu qui a été accepté dans la foulée par
les deux belligérants.
Certaines observateurs, critiques, notamment parmi les pays européens
de l'Est membres de l'UE, ont estimé que ce plan faisait la part belle
à la Russie et regretté qu'il ne défende pas explicitement l'intégrité
territoriale de la Géorgie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Crise en Géorgie : Sarkozy critique ouvertement Bush
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarkozy-Bush : deux potes
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Sarkozy, premier bilan
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Le Sarkophage-
Sauter vers: