Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Deux actus de bébés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Deux actus de bébés   Ven 17 Oct - 20:29

Le Vatican dénonce la naissance du "bébé-médicament"

Né en Espagne, il est le fruit d'une sélection in-vitro d'un embryon
exempt de l'anomalie génétique dont souffre son frère aîné. Le cordon
ombilical doit servir pour effectuer une injection à son frère dans
l'espoir de le guérir. Le journal du Vatican dénonce un eugénisme.


Javier est le premier bébé-médicament né en Espagne (Sipa)
Le journal du Vatican a dénoncé mercredi 15 octobre la naissance dimanche
en Espagne d'un "bébé-médicament". L'enfant a été sélectionné
génétiquement pour guérir son frère aîné d'une maladie congénitale.
"L'Espagne, ces temps-ci est à l'avant-garde de toutes les décisions les plus discutables en matière de bioéthique", estime L'Osservatore Romano.
Le journal du Vatican s'indigne du fait qu'"à partir du moment où la
sélection a été faite (...) pour soigner un frère déjà né, beaucoup la
considèrent comme éthiquement acceptable".
Mais en acceptant la sélection d'embryons, les parents "ont sacrifié
d'autres enfants possibles" et les médecins n'ont fait que répondre à
leur demande, souligne le journal.
"Il ne s'agit pas d'une action altruiste, mais, ni plus ni moins, d'un
acte d'eugénisme et donc en tant que tel condamnable", ajoute-t-il.

Fabriquer des globules rouges sains

Le Service andalou de la santé (SAS) a annoncé mardi la naissance d'un
bébé, prénommé Javier et pesant 3,4 kg à la naissance. Il est le fruit
de la sélection in-vitro d'un embryon exempt de l'anomalie génétique
dont souffre son frère aîné de six ans.
Le sang du cordon ombilical du nouveau né doit être transmis, par
injection, à son frère Andrès dans l'espoir de le guérir de sa maladie,
une bêta-thalassémie majeure, la forme la plus grave de cette anémie
génétique due à une anomalie des gènes de l'hémoglobine. Une telle
opération n'est pas vitale, selon l'Osservatore Romano.
Il indique que la maladie d'Andrès "n'est pas mortelle, mais le
contraint à une vie difficile car on doit lui changer son sang tous les
quinze ou trente jours".
L'objectif de la greffe est que les cellules saines du nouveau-né
colonisent la moelle osseuse (la "fabrique" des cellules sanguines) du
frère malade et lui permettent ainsi à son tour de fabriquer des
globules rouges sains.
Elle devrait avoir lieu d'ici une vingtaine de jours et il y a entre
70% et 90% de chances qu'elle ne soit pas rejetée, ont expliqué mardi
en conférence de presse les médecins de l'hôpital Virgen del Rocio de
Séville où est né l'enfant.



Décès d'un bébé : la piste d'un enfant de 5 ans évoquée

L'enfant de cinq ans, connu pour son agressivité à l'égard des autres et de lui-même, avait été vu à proximité de la chambre de la petite victime retrouvée morte dans son berceau, selon des sources judiciaires.



Après le décès d'un nourrisson de 7 mois, des investigations sont en cours
pour déterminer si un enfant de cinq ans pourrait être à l'origine du
drame, apprend-on, jeudi 16 octobre, de sources judiciaires. Le bébé a
été retrouvé mort dans son berceau le 19 septembre dans un foyer de
Rubelles (Seine-et-Marne).
Selon les mêmes sources, l'enfant de cinq ans, connu pour son
agressivité à l'égard des autres et de lui-même, avait été vu à
proximité de la chambre de la petite victime.
Deux expertises ont été ordonnées par les juges d'instruction: une ADN,
visant à savoir si celui de l'enfant suspecté se trouvait sur la peau
du nourrisson, et une de stomatologie, afin de déterminer si les traces
de "morsure" ou de "suçon" retrouvées sur le visage du bébé peuvent
correspondre à la morphologie buccale de l'enfant soupçonné.

Un choc "extrêmement violent"

Les résultats de ces expertises n'auraient pas encore été transmis aux juges d'instruction.
Si l'hypothèse de l'enfant de cinq ans se confirmait, l'enquête s'orienterait sur un problème de "défaut de surveillance".
L'autopsie avait montré que le bébé était mort à la suite d'un choc "extrêmement violent".
Les auditions du personnel de l'établissement n'ont rien donné, "aucune
faille n'ayant été relevée qui permette de prendre en défaut l'un de
ses membres", a souligné la source judiciaire.

"Aucune certitude"

Selon Danièle Quercy, vice-présidente du Conseil général de
Seine-et-Marne chargée de la petite enfance et de l'aide sociale à
l'enfance, le foyer de Rubelles, qui avait été fermé par le département
après le drame, n'a pas rouvert depuis.
Le Conseil général a lancé un appel d'offre pour qu'y soit réalisé un audit.
Les 45 enfants qui s'y trouvaient ont été dispersés dans d'autres
structures. Danièle Quercy n'a pas souhaité s'exprimer concernant le
jeune suspect de cinq ans, soulignant qu'il n'y avait à l'heure
actuelle "aucune certitude".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Deux actus de bébés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis perdu [Choix deux sièges auto]
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien
» des idées pour les deux ans de ma puce!!
» un ou deux verres !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: