Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 580 bébés et un scandale ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TdL
Admin


Nombre de messages : 2184
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: 580 bébés et un scandale ...   Mar 16 Sep - 0:11

Quelqu'un avait pourtant tiré le signal d'alarme.

Le 25 février, un consommateur chinois de Wenzhou, dans la province du Zhejiang (est de la Chine), a renvoyé deux boîtes de lait en poudre au siège de Sanlu, le plus gros fabricant de lait en poudre et de lait maternisé de Chine. Ce père de famille, dont le nom n'a pas été rendu public, avait remarqué que chaque fois que sa fille de 7 ans buvait du lait Sanlu, elle souffrait de troubles intestinaux et urinaires ; la Chine industrielle moderne étant ce qu'elle est, il conclut que le stock qu'il avait acheté était de la contrefaçon et voulut en soumettre un échantillon au fabricant.


Sanlu lui répondit que le lait en poudre était bien authentique et ne présentait aucun problème de qualité, mais refusa de lui fournir les résultats des analyses. L'homme prit alors contact, en mars, avec un comité local de consommateurs, sans en obtenir grand-chose de plus. Frustré et n'ayant pas les moyens de faire lui-même analyser le lait, il finit par raconter son histoire et ses doutes, le 21 mai, sur un des innombrables forums chinois d'Internet. L'histoire passa inaperçue des internautes, mais apparemment pas de Sanlu, dont un responsable offrit au consommateur mécontent, le 31 mai, quatre caisses de lait en poudre en échange de son silence. L'homme, qui avait fini par douter de pouvoir aller plus loin, accepta et signa.

Ces derniers jours, quelqu'un a repêché le récit de ce père de famille soupçonneux puis l'a remis en circulation sur Internet et cette fois-ci, il fait grand bruit dans les chaumières de l'empire du Milieu. Car les internautes réalisent que, si ces multiples avertissements avaient été suivis d'effet, 580 nourrissons ne seraient sans doute pas hospitalisés aujourd'hui avec des calculs rénaux et deux autres seraient encore en vie.

Dernier en date d'une lourde série de problèmes de sécurité alimentaire, le scandale du lait frelaté secoue la Chine, et c'est peut-être le scandale de trop. Comme le drame des écoles défectueuses qui se sont écroulées telles des châteaux de cartes lorsque la terre a tremblé au Sichuan, l'affaire du lait maternisé touche à ce que les Chinois ont de plus cher : leurs enfants, d'autant plus précieux qu'ils sont généralement uniques. Après avoir tenté de faire croire que les 59 premiers bébés malades avaient été victimes de contrefaçons, Sanlu a fini par reconnaître que le lait en question avait été contaminé par de la mélamine, une substance chimique utilisée dans le plastique et la colle, qui aurait été ajoutée pour faire apparaître un fort taux de protéine ; la mélamine avait déjà été mise en cause dans une autre affaire de produits contaminés, celle des aliments pour chiens et chats exportés aux Etats-Unis en 2007.

Jeudi 11 septembre, la direction de Sanlu a ordonné le rappel de 700 tonnes du lait en poudre incriminé. La société néo-zélandaise Fonterra, qui a une participation de 43 % dans Sanlu, a révélé dimanche qu'elle avait connaissance du problème de contamination depuis un mois et avait demandé en vain à son partenaire chinois de retirer le lait du commerce.

Le gouvernement chinois n'a pas traîné. Une cellule d'urgence a été mise en place samedi, le rappel de 8 000 tonnes de produits Sanlu a été ordonné, de même que l'examen de tous les laits maternisés. Dimanche, 19 personnes avaient été arrêtées, 78 autres interrogées. Les coupables, a promis le ministre de la santé, seront châtiés. Ce n'est pas une promesse en l'air : le patron de l'agence de sécurité alimentaire a été exécuté en 2007 et l'agence intégrée au ministère de la santé. Mais, de toute évidence, les effets de la réforme se font attendre. Paniqués, les parents affluent dans les dispensaires et hôpitaux pour faire examiner même des bébés bien portants et déversent leur indignation sur les chatrooms et forums virtuels : "D'un côté les Jeux olympiques, on chante et on danse ! De l'autre, des nourrissons empoisonnés par du lait de mauvaise qualité. C'est ça, "Un seul monde, un seul rêve" ?", apostrophe l'un d'eux en citant le slogan des JO...

Pendant ce temps, le bilan d'une autre catastrophe s'est alourdi : 254 corps ont à présent été retirés du torrent de boue qui a enseveli le 8 septembre un village du Shanxi (nord de la Chine) à la suite de la rupture de la digue d'un étang de stockage de déchets de minerai de fer - et les recherches continuent. Là aussi, les habitants avaient tiré le signal d'alarme, mais quelques pots-de-vin avaient rendu sourds les responsables locaux. Là aussi, le pouvoir a réagi prestement : les dirigeants de la mine illégale ont été arrêtés et, six jours après le drame, le gouverneur de la province a démissionné.

Après les prouesses et la fierté des Jeux olympiques, l'atterrissage est rude. La réussite de la Chine a aussi été celle des Chinois, qui ont accepté de multiples sacrifices pour ces Jeux. Pour eux, la vie quotidienne a repris son cours, avec son lot de catastrophes, de scandales, d'injustices. De révoltes aussi : plusieurs manifestations ont été réprimées en différents endroits depuis la fin des JO. La société chinoise bouge, et poussés par le mouvement, les dirigeants de Pékin ne peuvent prendre le risque de rester immobiles.

Post-scriptum.
A partir du 20 septembre, les 3,3 millions d'automobilistes pékinois vont pouvoir reprendre le volant tous ensemble, tous les jours. Selon la presse chinoise, les autorités ont décidé de ne pas prolonger le système de circulation alternée, un jour sur deux, qui a largement contribué, avec la fermeture des usines polluantes, à alléger l'atmosphère pendant la durée des Jeux olympiques et des paralympiques.

--------------------------------------------------------------------------------
Courriel : lettredasie@lemonde.fr par Sylvie Kaufmann

_________________

TdL, féline et non cabot'in !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: 580 bébés et un scandale ...   Mar 16 Sep - 23:00

Ben si ça, c'est pas un crime du capitalisme, je me recycle au Vatican !! Wink

Y'a que les américanophiles pour croire encore que la Chine est communiste !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: 580 bébés et un scandale ...   Mer 17 Sep - 15:07

Chien Guevara a écrit:
Ben si ça, c'est pas un crime du capitalisme, je me recycle au Vatican !! Wink

Y'a que les américanophiles pour croire encore que la Chine est communiste !!

lol! Chien c'est pas le mec à prendre des risques sur ce coup là !

Encore une vrai image du capitalisme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 580 bébés et un scandale ...   Aujourd'hui à 23:21

Revenir en haut Aller en bas
 
580 bébés et un scandale ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SCANDALE A L'ONE
» Scandale des sondages : pouquoi Bayrou n'a-t-il rien dit ?
» scandale sur les nouvelles barbies noires
» Énorme scandale à Strasbourg
» [Clip] Justice - Stress, scandale sur la toile !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Les hontes de l'humanité-
Sauter vers: