Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De nombreux mythes entourent le lait…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TdL
Admin


Nombre de messages : 2184
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: De nombreux mythes entourent le lait…   Mar 2 Sep - 22:54

«Sans lait, on manque de calcium», «Chaque enfant a besoin de lait (de vache)», «Le lait est sain» etc. Mais en examinant la question de plus près, on constate que cela ne correspond pas à la réalité. Il s'agit en fait de préjugés.

Dans la nature, aucun animal, excepté l'être humain, ne consomme le lait d'une autre espèce. De plus, l'homme est le seul être vivant qui continue de boire du lait une fois passé à l'âge adulte. Le lait de chaque mammifère n'est pas seulement parfaitement adapté aux besoins particuliers des petits de sa propre espèce, mais il convient uniquement aux premiers mois de leur vie.

Cela signifie que dans les six premiers mois, et ceci jusqu'au neuvième mois, le nourrisson trouve dans le lait maternel tout ce dont il a besoin. Cette nourriture ne peut pas être remplacée par le lait d'une espèce différente ou par un produit de l'industrie alimentaire.

Pour l'organisme humain, le lait animal est une matière étrangère contre laquelle il réagit, ce qui provoque parfois des allergies et des maladies. Le lait animal est totalement adapté pour la croissance des jeunes animaux. Considérons les protéines contenues dans le lait. Au plus rapidement le jeune animal double son poids à la naissance, plus la teneur en protéine du lait de son espèce est grande.

Le lait de lapin contient 10,4% de protéines, les lapereaux doublent leur poids en 6 jours. Le lait de chat contient 7% de protéines, les chatons doublent leur poids en 9 jours. Le lait de vache contient 3,3% de protéines, le veau double son poids en 47 jours. Concernant l'homme, son lait ne contient que 1,2% de protéines et le bébé met 180 jours pour doubler son poids.

Le lait de vache est totalement adapté pour les besoins du veau: croissance rapide, solide ossature, mais faible développement du cerveau. Pour permettre la croissance rapide du veau, le lait de vache contient 4 à 5 fois plus de calcium que le lait de femme. Il est nécessaire que le veau grandisse rapidement, car libre dans la nature, il doit être en mesure de suivre le troupeau et de fuir les prédateurs.

Pour les humains, la situation est tout autre. Le bébé est porté durant longtemps par la mère. Il n'a donc pas besoin d'un squelette qui se fortifie rapidement (donc une absorption massive de calcium n'est pas nécessaire). Par contre son développement se concentre sur le cerveau. C'est pourquoi le lait de femme contient deux fois plus de sucre que celui de la vache.

Le sucre de lait, ou lactose, est nécessaire pour fabriquer la gaine de myéline utilisée pour protéger les fibres nerveuses. Une carence en lactose peut nuire au développement du système nerveux et du cerveau.

Le lait et les produits laitiers sont à l'origine de problèmes de santé très sérieux. Ils constituent la principale cause d'allergies alimentaires. Malgré cela, l'industrie laitière continue de faire croire que le lait est une nourriture indispensable pour l'être humain.

Si tel était le cas, toutes les personnes qui se nourrissent uniquement d'aliments végétaux (végétaliens) devraient être malades. Etonnamment, elles sont souvent en meilleure santé que celles qui consomment des produits animaux. En plus des inconvénients du lait dus à sa nature, on y trouve, comme dans la viande de boeuf, des substances nuisibles qui proviennent de la nourriture donnée au bétail et qui s'accumulent.

La viande contient en moyenne 14 fois plus de pesticides que les végétaux, le lait en contient 5½ fois plus. Il n'est pas étonnant que ces susbtances nuisibles se concentrent également dans le lait maternel. De nombreuses études ont montré que plus les femmes consommaient de viande (y compris les volailles et les poissons), d'œufs et de lait, plus leur lait contient de substances toxiques.

Une étude du New England Journal of Medicine a montré que le lait des femmes végétariennes, même celui qui a la plus mauvaise qualité, était toujours meilleur que le moins mauvais des laits de femmes non végétariennes.

Et en moyenne le lait des femmes végétaliennes contient 35 fois moins de substances toxiques que celui des non végétaliennes.

On prétend souvent que l'être humain ne peut pas vivre sans lait, car il contient du calcium qui prévient l'ostéoporose. Ce préjugé est largement répandu par l'industrie du lait. La réalité est tout autre.

Les os servent entre autre de réserve de calcium pour le corps. Ainsi le niveau de calcium dans le sang peut être équilibré. En général le public croit que les os perdent du calcium lorsqu'on n'en absorbe pas suffisamment dans la nourriture. Comme le lait contient beaucoup de calcium, de nombreux médecins et l'industrie du lait en recommandent une grande consommation. Ce raisonnement semble logique, mais il souffre d'un défaut. Il ne résiste pas aux études scientifiques!

Les recherches modernes en alimentation ont prouvé que la cause principale de l'ostéoporose n'est pas le manque de calcium absorbé, mais la grande consommation de protéines animales! (autres facteurs: nourriture faible en vitamines, trop d'acidité dans l'organisme et manque d'exercice!).

Exprimé autrement: plus le corps doit faire face à des protéines en excès, au plus le bilan en calcium est négatif! La perte en calcium est d'autant plus forte que la quantité de protéines animales consommée est importante. Ceci a été prouvé par de nombreuses études scientifiques et a été confirmé encore par la simple observation au niveau mondial: c'est dans les pays où la consommation de lait et de produits laitiers est la plus importante USA, Finlande, Suède et Grande-Bretagne que l'ostéoporose est le plus répandue.

Les Esquimaux qui absorbent la plus grande quantité de calcium (2000mg/jour par les poissons), ont le taux de personnes atteintes d'ostéoporose le plus élevé du monde, ceci à cause du fait qu'ils ont une nourriture extrêmement riche en protéines animales (250g à 400g par jour). cyclops




queen

_________________

TdL, féline et non cabot'in !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: De nombreux mythes entourent le lait…   Mer 3 Sep - 0:15

Voilà pourquoi je préfère le ricard !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
De nombreux mythes entourent le lait…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CONTES, FABLES, MYTHES ET LÉGENDES.
» Mythes à propos de bébé
» MYTHO - Etude des mythes, d'hier à aujourd'hui. (nouvelle vidéo !)
» aphtes
» "des mots dits...aux écrits".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Parler de tout et de rien...-
Sauter vers: