Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sale temps pour la liberté de la presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Sale temps pour la liberté de la presse   Ven 27 Juin - 20:21

Sale temps pour la liberté
de la presse



Justice . Le journaliste Guillaume Dasquié demandera aujourd’hui l’annulation des poursuites à son encontre.

Il y a des signes qui ne trompent pas : le dicton selon lequel « la plume
est plus forte que l’épée » a du plomb dans l’aile. Dernier exemple en
date ? Au début du mois, sur son blog, le journaliste d’investigation
Denis Robert s’est fendu d’un billet sans ambiguïté. Son titre : « Jet
de l’éponge au seizième round ». « Ce texte, écrit-il, est ma dernière
intervention publique à propos de Clearstream, cette décision est
douloureuse mais réfléchie. C’est une victoire de Clearstream, de ses
avocats, de ses juristes, de ses dirigeants, des banquiers de son
conseil d’administration. Une victoire de la censure. » Ajoutant :
« J’ai essayé d’informer le public de ce qui se passait dans les
coulisses du pouvoir et de la finance clandestine. Mais la partie est
devenue trop dure et inégale. J’ai entrepris ce travail de journaliste
avec mes moyens, ma bonne foi. Je le paie cash. Un peu trop. » Pour
conclure : « Ma confiance envers la justice et les hommes qui ont à
juger de mes écrits s’est émoussée. Les tribunaux sont plus sensibles à
l’air du temps et au harcèlement juridique d’une société aux moyens
inépuisables qu’à l’examen des faits. » Après sept ans d’enquête, de
procès et des milliers d’euros de condamnation, cette annonce a même
surpris Clearstream.

Et aujourd’hui, il est une autre affaire que journalistes et
juristes examineront à la loupe. La cour d’appel de Paris doit examiner
la requête du journaliste Guillaume Dasquié pour demander l’annulation
de la procédure pénale dont il fait l’objet, mis en examen pour
« compromission du secret défense », le ministère de la Défense lui
reprochant la publication en avril 2007 d’un article faisant état de
notes dans lesquelles les services secrets français prévenaient leurs
homologues américains, avant le 11 septembre, des risques de
détournement d’avion par al Qaeda. En décembre dernier, ce journaliste
avait été cueilli à son domicile (lire notre édition du 10 décembre
2007) et avait subi près de trente heures de garde à vue, obligé, sous
la menace d’un mandat de dépôt, de livrer, si ce n’est sa source, du
moins un intermédiaire. Et dernièrement, Éric Fottorino, le patron du
Monde, a lui aussi été entendu. La justice a rejeté la demande, faite
par les avocats du journaliste et par Reporters sans frontières, de
levée du huis clos pour les débats qui auront lieu aujourd’hui,
l’association estimant que cette affaire « constitue un enjeu pour la
liberté d’expression en ce qu’elle concerne la protection des sources
des journalistes ». Et donc qu’elle aurait mérité « d’être débattue
publiquement ». La justice en a décidé autrement alors que les conseils
de Guillaume Dasquié comptent bien faire valoir que « les motifs
invoqués » par la justice « pour restreindre la liberté d’expression de
leur client ne sont pas suffisants, ni proportionnés au but légitime
d’information du public poursuivi ». Or, cette affaire a lieu dans un
contexte des plus particuliers puisque le Sénat vient d’amender, en
attendant de l’examiner cet automne, le projet de loi sur la protection
des sources de Rachida Dati. Un projet qui, malgré les amendements
sénatoriaux étendant le champ de la protection des sources, est si mal
ficelé que lors de son adoption à l’Assemblée nationale, il a fait
l’unanimité contre lui. Mais, on l’aura compris, si le pouvoir aime les
journalistes, c’est uniquement lorsqu’ils sont bien cuits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Sale temps pour la liberté de la presse   Ven 27 Juin - 20:58

[quote="Chien Guevara"]Sale temps pour la liberté
de la presse



quote]



Sommes nous sous une dictature?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Sale temps pour la liberté de la presse   Sam 28 Juin - 0:17

scratch ....................MAINTENANT QUE TU ME LE DIS.... Idea : pas impossible, ça ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Sale temps pour la liberté de la presse   Sam 28 Juin - 9:14

Chien Guevara a écrit:
scratch ....................MAINTENANT QUE TU ME LE DIS.... Idea : pas impossible, ça ! affraid

Une dictature a l'armée, la justice, l'administration, les média à son service.
... C'est comment avec le nain?
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Sale temps pour la liberté de la presse   Dim 29 Juin - 2:57

Avec le nain ? C'est..........petit ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Sale temps pour la liberté de la presse   Dim 29 Juin - 10:54

nous sommes sous une dictature libérale



le nain se prend pour le roi soleil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Sale temps pour la liberté de la presse   Lun 30 Juin - 1:22

Le libéralisme a été détourné de sa définition du dictionnaire, car il provoque tout sauf la liberté !!
Concrètement :
Libéralisme = liberté d'écraser les autres pour être plus puissant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sale temps pour la liberté de la presse   Aujourd'hui à 3:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Sale temps pour la liberté de la presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cuisine Duktig : combien de temps pour le montage ?
» avoir du temps pour ne rien faire
» Combien temps pour juger réussite/échec éviction PLV?
» sevrage, combien de temps pour couper la lactation?
» combien de temps pour evacuer le produit de la peridurale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: